Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 12:22

 Parfois le merveilleux vient à nous , comme ça , sans rien dire .

Et cela nous stupéfait le temps de retrouver notre pragmatisme.

Mais rien que cet instant là  est  magique ...

A l'époque , nous avions une 4L aménagée de telle sorte que nous dormions dedans n'importe où.

Mes frères suivaient dans une banale  voiture , une petite tente à leur disposition ...Moins pratique mais tout aussi sympatique !

L'aventure au bout des parechocs ! C'étaient les vacances, il faisait beau et chaud, nous étions partis pour faire du "camping sauvage": à nous les chemins creux , les petits coins de paradis oubliés, les réchauds défaillants, les fous rires relaxants ...

Nous n'avions pas de feuille de route , hormis celle de la curiosité .Bon , il faut avouer aussi que nous n'avions pas un gros budget aussi ...

Direction : le Sud! Notre très petite caravane descendit donc jusqu'en Dordogne, pays d'eaux vives et de bois mystérieux . Notre "road-movie" se ponctuait de haltes rafraichissantes.

Les garçons voulaient des endroits où pêcher. Soit. Moi je voulais juste des endroits ombragés.

La France profonde en vacances  suffisait largement  à nous dépayser...Nos véhicules étant fatigués, nous roulions tranquillement , de villages classés en sites exceptionnels. De fêtes de village bigarrées en petits cirques improbables , nous nous laissions portés par le vent du hasard ...Un beau nom de village? On y allait ! Un petit spectacle gratuit dans un autre? On faisait même demi-tour pour ça...

Aucune contrainte, sauf celle de trouver un endroit caché pour y planter la petite tente et y garer deux voitures...

La douce excitation de l'interdit  nous étraignait chaque soir à l'heure du repas...

Il faut dire que nous avions déjà eu notre minute d'angoisse : la maréchaussée, haut perchée sur des chevaux rétifs et piaffant d'impatience nous avait réveillé  bruyamment  un matin. Collant à mes frères engourdis de sommeil un procès verbal pour "camping sauvage ", amputant de ce fait largement leur maigre budget ...

Ceci pour expliquer que ce soir là, nous avions trouver un chemin à peine carrossable longeant la rivière et donc , nous nous étions arrêtés loin du monde, à couvert sous les frondaisons ...

La pénombre bientôt nous engloutis et nous mangeâmes assis en rond autour de notre réchaud tels des indiens harassés.

Pour préserver  notre beurre, je l'avais mis dans une boite plastique hermétique et ce soir là je déposais cette boite dans l'eau fraiche coincée par des branchages.

Au matin , quel fut notre  étonnement : plus de boite dans l'eau mais sur la rive, le couvercle ôté , le papier du beurre bien replié sur le côté...

Il en manquait un petit morceau : on voyait des traces de griffures...Comme fait par de minuscules petits doigts ...Tout cela bien proprement. Trop proprement...

"Quand on pense que c'est un simple rat qui a fait ça !"

Ha oui ! Là , la magie est bien vite retombée!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bleue-la-renarde
commenter cet article

commentaires

Celiset 16/11/2015 00:18

Une écriture fraîche, saine

Charasse Evelyne 16/11/2015 07:14

Merci d'apprécier !

Celiset 16/11/2015 00:17

Une écriture vivante

petite monique 16/11/2014 21:37

bonsoir Evelyne toujours un plaisir de te lire

petite monique 07/11/2014 21:58

c'est un conte enchanteur quelle belle vacances c'est beau d'être jeunes pas encore pourri par le conford on rêve j'attend la suite

Dominique Hasselmann 15/05/2014 09:40

"L'homme au rat"avait déjà frappé ?

Présentation

  • : blog de Bleue-la-renarde Charasse Evelyne
  •  blog de Bleue-la-renarde Charasse Evelyne
  • : Billets d'humeur et d'humour, tranches de vie décalées et romancées mais toujours véridiques.Aventures et histoires racontées pour le fun.Je suis Bleue la Renarde qui prend tout ce qui fait plaisir et passe à ma portée.
  • Contact

Recherche

Un Sourire Par Jour

Liens