Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 14:26

"Câline!"

Ma Maîtresse m'appelle. Vite! Vite! J'arrive! Je cours sur le petit mur du Voisin, saute dans l'herbe et ça y est, je suis chez moi. J'en ronronne d'aise.

J'adore ma maison.

J'adore mes Maîtres, petits et grands.

J'adore ma mère adoptive, la chienne colley Tootsie.

J'adore ma soeur irascible.

Je me souviens, mon Maître m'a ramenée un soir, cachée dans son blouson, j'avais un mois et peu de chance de survie.Toute la maisonnée m'a acceptée d'emblée, moi la toute petite boule maigrichonne et tremblante. C'est depuis que j'ai acquis mon nom d'ici : "Câline". Je suis si heureuse de vivre que je ronronne sans cesse et me frotte  de plaisir contre mes Maîtres chaque jour qui passe.

Ma robe noire lisse aux reflets roux et mes yeux jaunes me destinaient à l'enfer et au malheur pourtant.

Heures douces de la maison.

La chienne  m'a laissée téter ses mamelles vides de lait. Elle m'a laissée dormir dans son pelage épais. Béate.

Mes Petits Maîtres m'ont couchée dans le landau des poupées et habillée comme un bébé. Sereine.

Mes Maîtres m'ont assuré nourriture et soins sans réserve. Comblée.

Ma soeur colérique m'a laissée manger dans sa gamelle. Heureuse.

A l'intérieur de la maison, tout n'est que confiance et tranquillité, même si  j'ai tendance à voler n'importe quoi, ce qui provoque cris et cavalcades.

Oui, à l'intérieur tout va bien.

A l'extérieur c'est autre chose...

Hors de la maison, les heures sont longues.

Mon oreille cisaillée est la preuve de la violence quotidienne.

Cruauté bestiale. Brutalité animale. Sauvagerie ordinaire.

 Pour limiter les conflits, je me coule dans les herbes, tapie, cachée, le plus loin possible de mes congénères... A chacun son territoire. A moi le hangar de paille des Voisins, vigie au dessus de leur poulailler. Quiétude relative. A moi l'indigestion de rongeurs. Festin facile. Très patiente, les taupes mêmes sont mes victimes.

Autant de proies. Autant de cadeaux .

Simples offrandes à ma mère adoptive qui s'obstine à essayer de les ranimer.

Humbles dons pour mes Maîtres Adorés.

Je leur suis tellement reconnaissante de m'accepter telle que je suis et de me tirer de tous les mauvais pas où mes moustaches me mènent !

Un jour, la Voisine, narquoise, appelle ma Maîtresse :

- J'ai un truc à te montrer.

- J'arrive!

Attirée par quelques têtes de poulet , je suis coincée dans un piège à furet.

Déconfite. 

Enragée.

Apaisée à la vue de ma Maîtresse.

Qui rit et se moque de moi en me délivrant .

"Maintenant, tu sais que la curiosité est un vilain défaut !"

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bleue-la-renarde
commenter cet article

commentaires

petite monique 07/10/2014 22:26

très jolie j'aime beaucoup cette petite chatte

jazzaseizheur 13/11/2012 08:23

La chatte est aussi indisciplinée que sa maitresse.
Récit court mais plein de charme par l'observation fine de ton félin.

Présentation

  • : blog de Bleue-la-renarde Charasse Evelyne
  •  blog de Bleue-la-renarde Charasse Evelyne
  • : Billets d'humeur et d'humour, tranches de vie décalées et romancées mais toujours véridiques.Aventures et histoires racontées pour le fun.Je suis Bleue la Renarde qui prend tout ce qui fait plaisir et passe à ma portée.
  • Contact

Recherche

Un Sourire Par Jour

Liens