Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 13:21

C'est un jour très spécial.

C'est jour d'anniversaire.

La maison toute entière fait le gros dos pour accueillir les précieux petits invités. Les tables sont poussées, les chaises déplacées pour agrandir la pièce. A l'extérieur et à l'intérieur, des ballons colorés flottent doucement.       C'est l'effervescence fébrile avant la déferlante enfantine. Il faut que tout soit  impeccable : les assiettes, les gobelets et les serviettes en papier en attente, les cotillons et serpentins prêts à être joyeusement lancés Les petits gâteaux sont  dans les panières et les boissons acidulées sagement rangées en bout de table.

Pour les sucreries et autres douceurs : on est dans l'excessif! C'est normal pour un jour comme celui-là : tout ce qui se fait en matière de bonbons est  là sur la table : sucettes éclatantes, carambars fluos, caramels mous, fraises tagada, chewing- gums multiformes, longues "langues" perlées de sucre acide... Confiseries diverses et variées, molles, dures,bombées, courtes, plates, enveloppées ou non...

   Profusion et abondance.

  Caverne d'Ali Baba pour petits invités surexcités.

Le gâteau d'anniversaire avec ses bougies patiente dans la cuisine.

Rouge, Magenta et Ver,t les enfants de la maison, sont sur des charbons ardents et trépignent.

La chienne Tootsie et les chattes Pirouette et Câline, quant à elles, portent sur tous ces changements un oeil interrogateur : "Il se passe quelque chose... Mais quoi?..." Et comme elles devinent l'énervement derrière ces préparatifs, elles se planquent , aplaties , le museau au sol. Incrédules, elles nous regardent nous démener.

Voilà enfin les premiers invités qui arrivent : embrassades et rigolades. Cavalcades...

On met la musique : envahissante, assourdissante, faite pour canaliser un peu toutes ces ardeurs enfantines.

Très vite, tous les convives sont là et la maison tremble sous les coups de leurs petits pieds sur le sol, ainsi que sous leurs cris stridents.Ils viennent avec des cadeaux enrubannés.Tout bruisse soudain. Même l'air vibre de leurs rires joyeux.

     Chambardement. Charmant charivari. Aimable  chahut. Gentille cacophonie.

Après les jeux et les danses, vient le temps de la pause : les enfants passent à table pour dévorer le gâteau, engloutir les bonbons par grappes et avaler des litres de boissons aux couleurs peu naturelles.

  Babillages désuets et bavardages innocents autour du festin sirupeux. Toutes les bonnes choses disparaissent à une vitesse hallucinante croquées par leurs petites dents pointues d'affamés sans retenue.

   Puis, une petite voix  gourmande demande:

- Dis,  t' en n' as pas des fraises tagada?

- Si...Enfin, il y en avait. Vous  les avez  mangées.

- C'est pas nous.

- C'est le chat,  répond une petite fille barbouillée en pointant son doigt dégoulinant de sucre vers un coin de la pièce.

       Câline, une fraise tagada coincée entre ses crocs se débat comme un diable enragé au milieu des restes de son larcin.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bleue-la-renarde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : blog de Bleue-la-renarde Charasse Evelyne
  •  blog de Bleue-la-renarde Charasse Evelyne
  • : Billets d'humeur et d'humour, tranches de vie décalées et romancées mais toujours véridiques.Aventures et histoires racontées pour le fun.Je suis Bleue la Renarde qui prend tout ce qui fait plaisir et passe à ma portée.
  • Contact

Recherche

Un Sourire Par Jour

Liens