Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 05:58

Je quittais la Réunion à regret.

Adieu chaleur moite. Soleil triomphant. Lumière crue. Pureté des couleurs. Nature extravagante et généreuse.

Adieu sable brûlant. Vagues énormes. Océan clair. Petits poissons peu farouches.

Adieu parler créole chantant et nonchalance des îles.

Amnésie temporaire des vacances.

Le coeur plus lourd que ma valise, je reprenais l'avion pour la routine des jours.

Le retour aussi fait partie des vacances. L'aéroport bigarré et bruyant atténua un peu le spleen du départ.

Appel des passagers.

Dans la file d'attente; des vacanciers repus de soleil, des familles avec des enfants de tous âges, hommes et femmes en déplacement en métropole.

Avion bondé. Brouhaha ordinaire. Chacun prit place.

Dernier regard sur l'île. Nous avions 13 heures de vol devant nous.

Décollage. Mines tristes sous la poussée des réacteurs.

Le long vol commençait..

A peine coincés dans nos fauteuils, que l'équipage gentiment prolongeait nos vacances en nous traduisant les différentes annonces en créole... Sourires complices dans la carlingue.

Puis, au bout d'une demie heure de vol : "Escale technique à Maurice ."

Bon. C'était prévu. Décélaration. Atterrissage impeccable.

Ballet des rampants du tarmac. Valises et kérozène. Petites lumières dans la nuit étouffante.

Attente bon enfant. Bavardages. Futiles occupations.

Soudain : "Mesdames, messieurs, le plein de kérozène se fait actuellement. Mais nous aurons un peu de retard car nous attendons des bagages mal aiguillés."

Pas de soucis commandant. Faites! Retrouvez les valises vagabondes!

Mais vite! Si possible.

Un vague pressentiment me dit que cette escale était loin d'être finie.

Nouvelle annonce :"Désolé, mesdames, messieurs, mais nous recherchons toujours les bagages. De plus un technicien des pistes m'indique qu'un pneu est usé. Nous allons procéder à son changement."

Oups. C'était impossible à constater à la Réunion? Quelle naïveté!

L'ambiance calme et zen vira au rouge parmi les passagers.

Faut dire que les enfants présents commençaient à s'impatienter...

Les minutes passaient très lentement dans l'agacement général....

"Mesdames, messieurs, nous avons un nouveau petit souci. Nos techniciens ont du mal à changer la roue. Cela va donc prendre plus de temps que prévu."

Re oups. Faut un cric pour une roue d'avion? J'avais même pas une lime à ongles pour les aider...

Un murmure réprobateur accueillit l'annonce du commandant de bord. Hôtesses et stewards devaient se débarasser gentiment des contestataires inquiets.

"Que se passe-t-il? Quand allons-nous redécoller?"

Les sourires étaient désormais crispés. Deux heures d'attente dans un espace restreint bondé étaient venues à bout de la patience de chacun.

Plus le temps passait, plus l'hystérie collective gagnait...

Il fallut patienter encore une heure dans cette ambiance électrique.

"Mesdames, messieurs nous allons pouvoir poursuivre notre voyage. Nous avons tous les bagages et toutes nos roues."

Et comme c'était un commandant malicieux, il conclut en créole:

"Sa lé bon cet z'affaire!"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bleue-la-renarde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : blog de Bleue-la-renarde Charasse Evelyne
  •  blog de Bleue-la-renarde Charasse Evelyne
  • : Billets d'humeur et d'humour, tranches de vie décalées et romancées mais toujours véridiques.Aventures et histoires racontées pour le fun.Je suis Bleue la Renarde qui prend tout ce qui fait plaisir et passe à ma portée.
  • Contact

Recherche

Un Sourire Par Jour

Liens