Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 06:59

Beauregard  dans le Lot.

Les Van Dick, Hollandais amoureux de la France profonde, avaient racheté et rénové les six maisons qui constituaient  le minuscule hameau, pour les louer durant les vacances. 

Six petites maisons, cinq d'un côté et une leur faisant face. Six petites locations posées dans un décor champêtre, bucolique, fait de haies touffues, d'arbres centenaires et de gazon dru. Tout ça à proximité du Céou, rivière paresseuse et vagabonde.

Cet été là, quatre d'entre elles abritaient des compatriotes des Van Dick, une autre, une famille du Nord et celle d'en face nous logeait nous.

Nous étions dans la location atypique : porte de bois datant du Moyen Age ( dont la clé pesait bien un kilo et mesurait 20 centimètres : pratique comme matraque, mais peu aisée à glisser dans un sac) cuisine aveugle, grandes dalles de pierre irrégulières au sol, plancher des chambres à l'étage défoncé, habillé de vieux tapis mités. Ambiance : "Retour vers Autrefois".

Le "village" de vacances fonctionnait en roue libre, les Néerlandais restant entre eux dans leurs locations neuves et claires avec leur non-conformisme et leur nonchalance légendaires. Grands  Vikings aux yeux bleus pour les hommes, longues lianes diaphanes  pour les femmes et petits blondinets aux vêtements colorés pour les enfants : tout ce petit monde s'apostrophant en hollandais dans la douceur de l'été lotois.

Nous, retranchés dans notre location"hutte", notre lourde porte toujours ouverte pour laisser rentrer un peu de lumière, nous regardions vaquer nos voisins mieux lotis à leur vie de vacanciers insouciants. Spectacle quotidien, anodin, gratuit, amusant.

 Au milieu des familles Hollandaises : des Picards, des ch'tis venus passer leurs toutes premières vacances dans ce petit coin de France. Loin de leur Denain , ville mortifère et déprimante.

Les Delanoy détonèrent aussitôt descendus de leur voiture : les parents et leurs deux enfants braillant et aboyant plus qu'ils ne parlaient.

Leur arrivée brisa le tacite équilibre de "notre" petite communauté.

Adieu silence, adieu murmures confus : les Delanoy allumaient leur radio très fort dès le matin, et hurlaient pour se faire entendre.

Bonjour rires énormes,  bonjour interpellations tonitruantes.

Les Hollandais les fuyaient comme la peste.  Nous, nous les avions en face de  nous à chaque fois que nous ouvrions la porte. Gouaille paillarde, bonne humeur envahissante, absence de tout "savoir-vivre" : tels furent nos voisins pendant une petite semaine. Leur naïveté  égalait leur ignorance confondante.

Les enfants jouaient tous ensemble, pas besoin de paroles quand on joue au ballon, à chat, à cueillir des fleurs des champs, à attraper des bestioles...

Un après-midi tranquille, revenant de la rivière, les deux filles Delanoy arboraient des mines de conspiratrices. Ricanements et haussements d'épaules... suffisamment pour que les autres enfants les harcèlent : 

- Qu'est-ce que vous avez  là?  C'est quoi?

- On a trouvé une très jolie bête vers la rivière...

- C'est quoi? C'est quoi? piaillaient les petits curieux.

Alors elles leur montrèrent leur merveilleuse découverte en gloussant de plaisir.

Cris stridents et brusque recul de la petite assemblée.

Magenta, notre fille , revint, une moue dégoutée, la sentence tranchante du haut de ses 7 ans :

- Elles embrassent un crapaud !

Le pustuleux batracien,effrayé par tant d'attentions, d'un bond, laissa là ses enfantines admiratrices et s'en fut se cacher dans un parterre.

Nul prince n'apparut  sous les feuillages.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bleue-la-renarde
commenter cet article

commentaires

petite monique 01/10/2014 15:24

très très beau

petite monique 01/10/2014 15:26

très intéressant quel mal tu te donne beau travail bravo

andrisson 02/07/2014 22:08

merci superbes tre

Présentation

  • : blog de Bleue-la-renarde Charasse Evelyne
  •  blog de Bleue-la-renarde Charasse Evelyne
  • : Billets d'humeur et d'humour, tranches de vie décalées et romancées mais toujours véridiques.Aventures et histoires racontées pour le fun.Je suis Bleue la Renarde qui prend tout ce qui fait plaisir et passe à ma portée.
  • Contact

Recherche

Un Sourire Par Jour

Liens